Ateliers PHILO   « Graines de philosophes »

« L'enfant n’est pas un vase qu’on emplit, mais un feu qu’on allume »
                                                                                                   Montaigne
.
Socrate, le père de la philosophie veille sur nos ateliers !
Socrate, le père de la philosophie veille sur nos ateliers !

"Parce qu'une question philosophique est par définition complexe, il faut plusieurs séances de réflexion/débat/discussion pour permettre aux enfants de saisir la problématique dans toute sa complexité" écrit Olivier Blond-Rzewuski.

 

C'est pour cette raison que la pratique du philosopher doit s'envisager idéalement sur la durée et en s'appuyant sur une régularité des séances. Nous proposons donc des ateliers philosophiques hebdomadaires à l'année afin de bien travailler toutes les compétences, les habiletés de pensée et les habitus démocratiques pour leur permettre de s'enraciner durablement.

 

Nos interventions à l'école (écoles, collèges, lycées) et dans la cité (médiathèques, librairies, lieux associatifs, SESSAD, ITEP, ALSH...) s'articulent souvent sur de courtes séquences de 1 à 3 séances. Elles ont au moins le mérite de faire découvrir l'activité aux enfants et aux adolescents qui la plébiscitent.

 

Nous pensons néanmoins que l'activité devrait être pratiquée de façon régulière comme le sont le sport, la danse ou la musique par exemple.

 

Atelier philo à la librairie Dialogues à Brest
Atelier philo à la librairie Dialogues à Brest
Atelier philo à la médiathèque de St-Renan lors de la fête des possibles: 22 septembre 2018
Atelier philo à la médiathèque de St-Renan lors de la fête des possibles: 22 septembre 2018
Les enfants de Villandraut en Gironde ont philosophé toute l'année le lundi (2016/2017)
Les enfants de Villandraut en Gironde ont philosophé toute l'année le lundi (2016/2017)
Atelier philo au centre d'été pré-ados de Paris 14e (juillet 2018)
Atelier philo au centre d'été pré-ados de Paris 14e (juillet 2018)

 

"Hâtons-nous de rendre la philosophie populaire !" 

                                                                                                                                                                                                                                                                           Diderot

 

Notre association propose des ateliers « Philo / pratique de l’attention » avec les enfants dès 4 ans.

La pratique du philosopher avec les enfants peut encore paraître une démarche surprenante pourtant, dès 4/5 ans, l'enfant se pose déjà des questions sur le monde qui l'entoure.

 

Ainsi, nul besoin d'être adulte, ni savant, ni érudit, pour questionner le monde dans lequel on vit !

 

"Un enfant peut commencer à comprendre, dès qu'il commence à parler"

                                                                                                                                  Michel Tozzi

 

Ainsi, les enfants dès leur plus jeune âge sont capables de s'interroger et de réfléchir ensemble sur des questions essentielles et existentielles.

Si l'on s'appuie sur la démarche socratique : "Je ne sais qu'une seule chose, c'est que je ne sais rien", nul besoin de posséder une "culture philosophique" pour s'interroger.

On voit bien, en observant des enfants en ateliers philo que leur capacité d'étonnement (du grec "Thaumazein" = étonnement originel en philosophie), est naturelle .

L'humilité, la curiosité, l'ouverture d'esprit sont les postulats de départ à tout questionnement philosophique.

 

Et à cet égard, les enfants se révèlent tout à fait exceptionnels pour s'émerveiller. Ils sont donc naturellement ouverts pour s'engager librement dans un processus de pensée réfléchie , et construire avec le groupe, une véritable petite communauté de recherche philosophique (CRP).

Tout le monde peut s'adonner au plaisir de réfléchir et nos ateliers  proposent cet espace de" pratique du philosopher" aux 4/17 ans !

 

"On n'apprend pas la philosophie, on n'apprend qu'à philosopher ! "

                                                                                                                             Emmanuel Kant

 

Même si cette pratique avec les enfants et les ados est encore assez récente et peu connue, elle existe néanmoins depuis déjà une vingtaine d’années , en France, et depuis plus de 30 ans dans d'autres pays.

 

En effet, de plus en plus d'enseignants la proposent à leurs élèves et les ateliers philo fleurissent un peu partout aujourd'hui. Nous sommes donc confiants !

 

"Rien n'est plus puissant qu'une idée dont l'heure est venue !"

                                                                                                                                       Victor Hugo

 

L’Éducation nationale l’a d'ailleurs inscrite dans les programmes scolaires depuis 2015 !

 

Le préambule des programmes rappelle que la mission première de l’école est de
former des citoyens éclairés, capables d’avoir un regard lucide et critique sur le
monde qui les entoure. Apprendre à philosopher dès le plus jeune âge répond
bien à cette mission fondamentale de l’école républicaine :


« Il est également indispensable que tous les élèves soient invités à réfléchir sur

des textes et des documents, à interpréter, à construire une argumentation, non
seulement en français mais dans toutes les disciplines, qu’ils soient entraînés à
mobiliser leurs connaissances et compétences dans des situations progressivement complexes pour questionner, rechercher et raisonner par eux-mêmes. »


Les ateliers de discussion philosophique sont dans la cohérence des programmes.
Ils permettent de développer toute une série de compétences liées à la maîtrise de la langue française et au vivre ensemble, par exemple :


fin de CE1 : « Participer à un échange : questionner, apporter des réponses,
écouter et donner un point de vue en respectant les règles de la communication".


fin de CM2 : « Participer aux échanges de manière constructive : rester dans le
sujet, situer son propos par rapport aux autres, apporter des arguments, mobiliser des connaissances, respecter les règles habituelles de la communication. »

 

Schéma de Michel Tozzi sur la DVDP ( Discussion à visée démocratique et philosophique)
Schéma de Michel Tozzi sur la DVDP ( Discussion à visée démocratique et philosophique)
Atelier philo à l'X Sciences Camp de la Fondation Polytechnique à Palaiseau avec des lycéens (juillet 2018)
Atelier philo à l'X Sciences Camp de la Fondation Polytechnique à Palaiseau avec des lycéens (juillet 2018)

Qu’est-ce que l’atelier philo avec les enfants  ?

Atelier philo en Gironde sous les chênes avec les 7/8 ans de l'ALSH à Préchac en Gironde (juillet 2017)
Atelier philo en Gironde sous les chênes avec les 7/8 ans de l'ALSH à Préchac en Gironde (juillet 2017)

Au cours des ateliers, les enfants vont apprendre à discuter et réfléchir ensemble sur des questions qu’ils se posent, à conceptualiser, problématiser et à argumenter.

Ils vont également apprendre à justifier leur point de vue, à formuler leur avis, à se faire comprendre clairement, à l’aide d’exemples, de contre-arguments, de comparaisons, à tenir compte de la réalité et du point de vue des autres, à être attentifs aux conséquences de ce qu’ils disent, à croiser leur point de vue avec celui des autres, etc.

 

"D'où est-ce que je sais, ce que je sais ?"

 

L’objectif pédagogique et didactique principal est donc de développer des "habitus démocratiques" et des "habiletés de penser", afin que  leur esprit critique s'exerce et se déploie , avec de plus en plus de cohérence, d'aisance et de plaisir, voire de jubilation.

 

Pour bien encadrer vos enfants, notre animatrice anime depuis 3 ans, des ateliers philo, à l'école et dans la cité.

Elle a suivi et obtenu son attestation d'animatrice a suivi le parcours en juin 2017, auprès de la Fondation SEVE, créée par Frédéric Lenoir et suit actuellement le tout premier diplôme universitaire jamais lancé dans le monde, sur "l'animation d'ateliers philo avec les enfants et les ados, à l'école et dans la Cité", à l’université de Nantes, sous la direction d’Edwige Chirouter, titulaire de la chaire UNESCO.

Parmi les enseignants chercheurs qui forment les étudiants, citons Michel Tozzi, olivier Blond, Caroline Faivre, Jean-Charles Pettier, Guillaume Durand...

 

Objectifs :

Ces ateliers se proposent d’initier vos enfants à la DVP (discussion à visée philosophique), inscrite aux programmes scolaires depuis 2013, dans le cadre de l’EMC (Éducation morale et civique) et sont conduits dans une démarche toujours bienveillante, sans aucun jugement, ni aucune évaluation :  aucune "bonne réponse" n'est attendue !

 

Notre devise : "Un cadre ferme et un cœur tendre !"

 

Nos ateliers sont menés généralement à partir de supports inducteurs sélectionnés pour leur qualité et leur pertinence: (Albums de littérature de jeunesse, Corpus de textes littéraires, extraits de romans, poèmes, théâtre, documents iconographiques, films, documentaires ...) 

 

Les questions philosophiques traitées sont nombreuses, voire infinies, en voici quelques exemples...

 

- Qu'est-ce que l'amitié ? C'est quoi un ami ?

- C'est quoi être libre ?

- C'est quoi grandir ?

- Qu'est-ce que le le bonheur ? C'est quoi être heureux ?

- De quoi avons-nous le plus besoin ?

- Pouvons-nous continuer à vivre comme si nous étions les seuls maîtres d'une

    terre aux ressources supposées infinies ?

- Qu'est-ce qui est juste ?

- Quelle est la différence entre croire et savoir ?

- La richesse, est-ce seulement avoir de l'argent ?

- Fait-on le bien par crainte de la loi ?

- Faut-il répondre à la violence par la violence ?

- Est-ce que tout le monde est pareil ?

- Pouvons-nous maîtriser nos émotions ?

- A quoi ça sert d'aller à l'école ? C'est difficile d'apprendre ?

 

 

Habitus démocratiques et habiletés de penser

 

Edwige Chirouter, qui est Maître de conférence à l'université de Nantes, chercheur au CREN, et ma chère directrice de recherches écrit à ce sujet :

 

"Le débat philosophique permet de constituer dans la classe, ce que M. Lipman appelle une « Communauté de recherche philosophique» (CRP).

Dans cet espace, les élèves vont apprendre à écouter la parole de l’autre, à confronter les points de vue dans le respect des différences. La classe devient une agora démocratique où il convient de respecter une « éthique de la discussion ».

 

Il s’agit donc d’instaurer un rapport plus coopératif à la Loi par des échanges, par l’exercice de responsabilités : souvent lors du débat philosophique, les élèves remplissent des « fonctions » : le président de séance, le passeur de parole, les observateurs, les discutants, le reformulateur, le synthétiseur, le gardien du temps, les journalistes, sont autant de "métiers", de fonctions qui responsabilisent l'enfant, l'adolescent en l'inscrivant concrètement dans un apprentissage à la démocratie.

Il s'agit de respecter les règles garantissant une éthique  dans et pour la discussion".

 

Tous les ateliers suivent le triptyque suivant, qui s'articule autour de 3 exigences intellectuelles dont l'animatrice est la garante:

 

- Problématiser

- Conceptualiser

- Argumenter

  

En philosophie, il n' y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Les seules réponses valables sont celles qui sont argumentées !

 

Les tarifs et horaires des cours sont sur l'onglet: "Informations pratiques" !

 

Lycéens de l'X Sciences Camp sur le campus de l'école Polytechnique en juillet 2018
Lycéens de l'X Sciences Camp sur le campus de l'école Polytechnique en juillet 2018
Les élèves de 6 e du collège Kerzouar à St-Renan en séance de méditation de pleine conscience
Les élèves de 6 e du collège Kerzouar à St-Renan en séance de méditation de pleine conscience

 

Déroulement d'une séance :

 

Chaque atelier commence par une petite séance de « pratique de l’attention », encore appelée « Pleine conscience, ou pleine présence ou encore,  Mindfulness", d’une durée d’environ 5 mn,  qui permet aux enfants de prendre conscience de leur présence à eux-mêmes, d’observer ce qui se passe en eux, ici et maintenant, instant après instant, chacun pour soi et en silence.

 

(Voir l'onglet dédié à cette pratique sur notre site)

 

Il n’y a aucun objectif, en dehors de celui d’être présent à soi, à sa respiration, à ses sensations corporelles, à ses émotions, ses pensées, sans chercher à les repousser, à les juger ou à les modifier.

Cette pause leur permet de bien se recentrer avant le début de l’atelier philo et d’être plus ouverts et plus réceptifs... Et ça fonctionne !

 

Et de facto, les bénéfices observés sont un retour au calme, davantage de bien-être, une meilleure capacité de concentration, une attitude plus réceptive, plus attentive.

 

Le groupe va  alors créer sa propre communauté de recherche (CRP) et discuter ensemble, dans le respect des règles du débat démocratique.

 

Voici le processus d’une communauté de recherche que les élèves vont mettre en œuvre, et en autonomie :

Schéma très explicite créé par Caroline Mac Carthy
Schéma très explicite créé par Caroline Mac Carthy

 

A travers cet atelier, votre enfant va :

 

  • Apprendre à discuter et à échanger en respectant les règles du débat démocratique.
  • Apprendre à affirmer ses idées, leur donner de la valeur et donner de la valeur à celles des autres, les respecter…
  • Développer son vocabulaire, ses compétences langagières, utiliser des connecteurs logiques et mieux construire ses phrases
  • Apprendre à définir les mots, les concepts, et à mieux conceptualiser, problématiser, argumenter…
  • Apprendre à développer son esprit critique, à cultiver l’étonnement, la curiosité !
  • Développer sa confiance en lui et son estime de lui, dans la bienveillance.

 

Avec les tout petits, la pratique de la philosophie, même si cela semble surprenant, est inscrite aux programmes scolaires et aide les très jeunes enfants à grandir !

 

Les programmes de Littérature de la maternelle au cycle 3 
 
"Dès l’école maternelle, l’enfant peut réfléchir sur les enjeux de ce qu’on lui lit lorsque le texte résiste à une interprétation immédiate, a fortiori au cycle 3. L’interprétation prend, le plus souvent, la forme d’un débat très libre dans lequel on réfléchit collectivement sur les enjeux esthétiques, psychologiques, moraux, philosophiques qui sont au cœur d’une ou plusieurs œuvre(s). »                        

 

MEN. (2008). Une culture littéraire à l’école. Paris : SCEREN, CNDP, p. 2