· 

"Le grand oral" du nouveau Baccalauréat : les ateliers philo se révèlent la meilleure préparation

 Dans deux notes de service qu’a pu consulter l’agence spécialisée AEF, le ministère de l’Éducation Nationale détaille le déroulement de cet oral, qui fera l’objet de la publication d’un bulletin officiel ce jeudi.

 

Au début de l’examen, le candidat devra remettre à son jury une feuille, signée par ses professeurs de spécialité, sur laquelle figureront deux questions autour desquelles il a travaillé durant l’année. Pour les élèves en filière générale, ces questions porteront sur les deux spécialités du candidat «soit prises isolément, soit abordées de manière transversale».

Pour les candidats de filières technologiques, elles concerneront en revanche une seule des deux spécialités étudiées, c’est-à-dire celle «pour laquelle le programme prévoit une étude approfondie».

 

D’une durée totale de 20 minutes, auxquelles s’ajoutent 20 minutes de préparation, le grand oral se décomposera ainsi en trois temps :

Le candidat commencera par développer seul son argumentaire, avant d’élargir sa réflexion à travers une discussion avec le jury. Enfin, ils échangeront ensemble sur le projet d’orientation du candidat.

 

■ Cinq minutes d’argumentation:

 

Une fois l’une des deux questions désignée par le jury, le candidat disposera de 20 minutes de préparation. Il devra ensuite, pendant cinq minutes et sans notes, développer cette question et y répondre. Le jury évaluera alors les capacités argumentatives du candidat et son aisance à l’oral.

 

■ Dix minutes de discussion avec le jury:

 

Après la présentation du candidat, le jury pourra lui poser des questions destinées à «l’amener à préciser et approfondir sa pensée».

D’autres questions plus larges peuvent suivre, portant sur «toute partie du programme du cycle terminal».

 

Cinq minutes d’échange sur le projet d’orientation du candidat:

 

Enfin, cinq minutes seront dédiées à une discussion entre le jury et le candidat sur son projet d’orientation. Le futur bachelier doit alors évoquer en quoi la préparation de ces deux questions durant l’année «éclaire son projet de poursuite d’études, voire son projet professionnel». De son côté, le jury sera attentif à la capacité du candidat à «conduire et exprimer une réflexion personnelle témoignant de sa curiosité intellectuelle et de son aptitude à exprimer ses motivations».

 

Lire l'article...

Écrire commentaire

Commentaires: 0