· 

Module philosophie pratique appliquée au travail social à l'ITES de Brest sur l'éthique, le consentement et la dignité

(...) la masturbation, le SM, l’euthanasie, les pratiques sexuelles hors mariage, le meurtre ou l’esclavage ? - Le consentement des protagonistes n’annule-t-il pas toute faute morale ?

Qu’est-ce que le respect de la dignité ? A propos du "lancer de nain", faudrait-il le réhabiliter comme le Conseil d’état l’a statué, interdire ce type de sport / loisir, au nom de la dignité humaine, même si le nain est consentant ?

Un homme peut-il se réduire à un simple projectile, même s’il est consentant ?

Est-ce le rôle de l'Etat d'interdire ce sport, (en supposant que le lanceur ou les spectateurs pourraient prendre un malin plaisir à voir une personne de petite taille être projetée au loin) ? Cet exemple devrait-il faire l’objet d’un débat citoyen entre la dignité collective et la liberté individuelle ?

Nous avons d'abord dans un premier pris le temps de nous mettre au clair sur les concepts d'éthique, de dignité puis lancé un débat en partant de l'étude cas du lancer de nain pour aborder ensuite la loi de santé publique Leonetti...

Un temps fort et bien sympathique !

Écrire commentaire

Commentaires: 0