Magnifique atelier philo avec les jeunes de 15/20 ans, pris en charge par la PJJ de Brest: c'est quoi être amoureux ? Qu'est-ce que l'amour ?

A l'UEMO PJJ de Brest, ce 8 avril 2019, une douzaine de jeunes âgés de 15 à 20 ans ont participé à leur premier atelier philo dans le cadre d'un stage contraint sur la citoyenneté. 

Ces jeunes, suivis par les équipes éducatives de la Protection judiciaire de la jeunesse pour des faits de délinquance ont réfléchi et échangé autour du thème de l amour.

C'est quoi être amoureux ? A quoi reconnaît-on qu'on est amoureux ? L' amour nous rend-t- il meilleur ? Peut-on faire du mal à quelqu'un qu'on aime ? Est-ce qu'on décide d'être amoureux ? Peut-on résister à ce sentiment ? L'amour peut-il durer toute la vie ? Qu'est-ce qui distingue le "coup de foudre" d'une relation amoureuse qui se construit dans le temps ? 

 

Petit retour:

 

Quand j'ai évoqué cette phrase de Sartre qui dit que "la fidélité, c'est enchaîner l'autre", les commentaires sont allés bon train:

" Non, moi, i ma copine me trompe, je la quitte"

Ah bon ? Pourquoi ?......

Nous avons évoqué aussi le fait que les Grecs anciens avaient inventé presque dix mots pour désigner les différentes formes d'amour et essayé de les distinguer.

Au début de la séance, certains étaient sceptiques, voire sur leur défensive, peu habitués à être sollicités pour parler librement de questions philosophiques. Un d'entre eux s'est porté volontaire pour co-animer le débat avec moi et donner la parole. Les éducs avaient émis le désir de participer à la discussion et sont entrés au même titre que les jeunes dans le cercle de sagesse. Si certains ont eu du mal à s'exprimer au début,( ils savaient que la règle N°1 est que personne n'est obligé de parler), ils ont au bout d'une heure d'écoute active commencé à demander la parole. D'abord un peu dans la provoc, d'autres ont finalement abondamment demandé à donner leur avis. Bien-sûr, ils ont illustré leurs propos par des témoignages empruntés à leur vécu, et l'enjeu a été de les faire se dégager de ce vécu pour essayer de réfléchir à la dimension universelle de ce sentiment si particulier qu'est l'amour ?

A la fin de ces 2 heures d'atelier, qui ont filé à toute vitesse, ils ont tous eu un temps pour conclure et dit qu'ils avaient aimé ce temps d'échange, qu'ils ne s'étaient pas ennuyés au contraire et qu'ils espéraient vivement réitérer l'opération;)

Pari plus que réussi pour les éducs et pour moi, ainsi que la Nina la jeune stagiaire en M1 de Droit à Rennes, qui compte rapporter cette expérience dans le cadre de son mémoire.

 

Une première expérience qui se renouvellera donc à Brest !

Parmi les nombreuses questions qui seront soulevées et abordées au cours du débat à visée philosophique, en voici quelques unes !

 

Quelles différences faites-vous entre être ami et être amoureux ?

Que pensez-vous des distinctions que les Grecs anciens faisaient pour désigner les différentes formes d’amour ? L’amour de la patrie, de la vie, l’amour propre : quelles différences ?

A quoi reconnait-on qu’on est amoureux ?

Est-ce que c’est bien d’être amoureux ?  Est-ce qu’on choisit d’être amoureux ?

Contrairement à l’amitié, l’amour peut-il ne pas être réciproque ?

L’amour est-il un sentiment auquel on ne peut pas résister ? Pourquoi ?

L’amour peut être source de bonheur mais aussi de malheur. Qu’en pensez-vous ?

L’amour peut-il déplacer des montagnes ? Avez-vous des exemples ?

 L’amour rend-t-il toujours meilleur ? (Jalousie/ violence)

 Est-ce que l’amour authentique transcende (dépasse) les différences ? Les préjugés ? 

L’amour peut-il durer toute la vie ?

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0